Crises d’angoisses : les sept erreurs à ne pas commettre

Une femme qui fait une crise d'angoisse

Les crises d’angoisse peuvent être déstabilisantes et effrayantes, rendant difficile de penser clairement et de réagir de manière appropriée. Pourtant, certaines erreurs courantes peuvent aggraver la situation, intensifiant les sentiments de panique et de détresse. Découvrez sept erreurs fréquentes commises lors des crises d’angoisse, ainsi que des stratégies concrètes pour les éviter.

Erreur 1 : Ignorer ou minimiser la crise

L’une des erreurs majeures pendant une crise d’angoisse est de tenter de l’ignorer ou de la minimiser. Au lieu de nier son existence, il faut lui donner une voix et un espace. On doit reconnaître que la crise survient et l’affronter frontalement plutôt que d’y échapper. Il peut même être utile de parler à haute voix de ce qui se passe, afin de mieux gérer la situation.

Erreur 2 : Lutter contre l’angoisse

Tenter de lutter contre une attaque de panique risque en fait de l’intensifier. Au lieu de cela, il s’agit d’accepter la présence de cette angoisse, tout comme on accepte autre circonstance inhérente à la vie. Plus vous essayez de combattre ces sentiments sombres, plus ils prennent de l’envergure.

un homme qui fait une crise d'angoisse

Erreur 3 : Hyperventilation

L’hyperventilation est un symptôme fréquent lors des crises d’angoisse. Lorsque nous sommes anxieux, nous avons tendance à respirer rapidement et superficiellement, ce qui entraîne une réduction de dioxyde de carbone dans le sang. Cette diminution peut provoquer des symptômes supplémentaires comme des étourdissements, des picotements dans les doigts et les lèvres, et une sensation de suffocation, aggravant ainsi la panique initiale.

En hyperventilant, vous renforcez le cycle de la panique : la respiration rapide et superficielle intensifie les symptômes physiques de l’angoisse, ce qui augmente à son tour la panique. Respirer lentement et profondément en utilisant la technique de la respiration abdominale peut aider à rétablir un rythme normal. Cela permet de calmer le corps et l’esprit, réduisant ainsi les effets de la crise d’angoisse.

Erreur 4 : Pensées catastrophiques

Pendant une crise d’angoisse, il n’est pas rare que l’esprit soit envahi de pensées alarmistes comme « Je vais mourir« . Cependant, ces idées ne sont généralement que le fruit du sentiment de peur. Apprendre à les reconnaître comme telles et implémenter des techniques de modification de pensées peut aider à réduire leur effet dévastateur.

Erreur 5 : Isolation

Lorsque nous faisons face à une crise d’angoisse, notre première réaction peut être de nous cacher ou de nous isoler du reste du monde. C’est une erreur fréquente. Parler de vos sentiments avec des personnes de confiance peut vous aider à retrouver une certaine sérénité.

une femme par terre la tête entre les jambes

Erreur 6 : Évitement

Échapper aux facteurs qui déclenchent la crise d’angoisse semble être une réaction naturelle. Cependant, cet évitement peut mener à l’aggravation de son anxiété sur long terme et à une limitation progressive de la sphère d’activités. Il est important de confronter graduellement les situations anxiogènes avec des stratégies d’exposition douce pour réduire leur impact.

Erreur 7 : Auto-médication

L’auto-médication est une autre erreur courante lorsqu’on essaye de gérer seule sa crise d’angoisse. Sans supervision médicale appropriée, elle peut conduire à des effets secondaires indésirables et potentiellement dangereux. Si vous ressentez le besoin d’une aide pharmacologique, il est recommandé de consulter un professionnel de santé qualifié. Les traitements médicamenteux doivent être accompagnés d’un suivi thérapeutique adapté.

En parlant ouvertement de vos crises d’angoisse avec les autres et en prenant soin de ne pas commettre ces sept erreurs, vous pouvez faire un pas important vers le contrôle de votre bien-être émotionnel. Rappelez-vous, chaque personne a sa propre façon de réagir à l’angoisse, ce qui fonctionne pour certains peut ne pas fonctionner pour d’autres. L’essentiel est de trouver la stratégie adaptée à vos besoins spécifiques.

Retour en haut